Qui suis-je


Freelance depuis très longtemps. Libre depuis toujours.

Après une huitaine d’années de journalisme, j’ai créé mon agence de communication (écrite), qui s’appelle aujourd’hui ScribéCom et qui a fêté ses 20 ans en 2017. Soulignant de fait ma qualité de freelance senior avec par conséquent un bagage et une expérience non négligeables.

Mais au-delà, j’ai envie de partager ce moment précoce de mon histoire où je suis tombée dedans, tel Obélix, je veux dire dans l’univers de la conception-rédaction puisque mon père dirigeait une agence de publicité à Paris. J’y ai passé des heures, imprégnée dès mon plus jeune âge par la fonction et le métier de publicitaire.

Et si aujourd’hui, ma « vision créative » est toujours intacte, elle est due à ma curiosité à la fois insatiable et incessante, soutenue par une culture enrichie quotidiennement.

Certains disent que je serais « zèbre »*. Mais en réalité, je suis Aspie (asperger léger). Bah, l’important est de bien faire son job. Ça tombe bien, il me passionne. Et je considère ma nature neuro-atypique comme une valeur ajoutée.

Aux premières loges, en 1991, lorsque je vis arriver les échanges par email alors que je vivais en Angleterre, j’ai immédiatement senti (et suivi) cette révolution numérique.

Puis très vite Internet est devenu incontournable, avec chaque jour des idées web nouvelles, prêtes à durer ou non : il y a une bonne dizaine d’années, les réseaux sociaux ont investi la com devenant de véritables supports médias et remettant en question bien des choses dans l’univers marketing.

Ce qui reste immuable : savoir écouter, observer et servir le client avec la même exigence de qualité.

Anne-E. Ropion

 

* parlonsrh.com/hpi-ces-zebres-qui-vous-veulent-du-bien/