18 ans de service : s’adapter pour durer

candles-588658_640LE 2 AVRIL, SCRIBÉCOM A SOUFFLÉ SES 18 BOUGIES !

Durant toutes ces années d’activité de communication, mon souci permanent a été de servir au mieux la demande de clients très différents.

Jusqu’ici, il semble que “satisfaction” et “qualité” soient les termes qui me sont le plus revenus aux oreilles. Cela fait très plaisir. Merci à ceux qui m’ont fait confiance ; merci à ceux qui ont pris le temps de m’envoyer un email avec un petit mot gentil.

La nature des demandes a bien sûr évolué, en même temps que les outils numériques, mettant de plus en plus en avant la question du contenu d’un site et de sa stratégie digitale. D’ailleurs, très peu de missions actuelles intègrent du print.
Il est d’autre part amusant de constater que si je proposais déjà du storytelling il y a quelques années, aujourd’hui, tout le monde s’empare de cette technique…

Mais en dix-huit ans, outre la multiplication et la performance des outils et fonctionnalités technologiques, c’est aussi le monde dans son ensemble qui a beaucoup changé.

S’adapter : le seul mot-clé qui vaille

Si je devais retenir un seul mot-clé, ce serait le verbe s’adapter. Il ne s’agit pas de se remettre en question un fois tous les ans ou tous les deux ans, non. Je parle d’une veille permanente face au rapide développement des outils numériques, des médias sociaux, donc de nouvelles techniques de marketing, etc. Face à la concurrence aussi, et surtout aux attentes à la fois du client et du public.
Cela a demandé et demande encore une formation quasi-quotidienne dans certains domaines, notamment liés au Web.

Même si la base de toute communication garde des règles immuables, l’évolution de la société fait qu’une vision globale et une veille sociologique des cibles et du monde sont indispensables pour anticiper. Anticiper, pour mieux servir…

autres actus

[like]

partages
error: Content is protected !!
Praesent in ipsum ut adipiscing justo amet, Donec efficitur. mattis