Ne pas confondre format et contenu…

matryoshka-doll-30470_960_720Quelle est la différence entre un contenu et un format ?
Je constate parfois que mes interlocuteurs ne voient pas toujours la nuance. Ils souhaitent du contenu (ce qui est une bonne chose en soi) et demandent alors :
Voilà, je voudrais diffuser une vidéo.
Je voudrais créer une newsletter.
Je voudrais ouvrir un blog en plus de mon site !
Il me faut partager du contenu : et si j’ajoutais une rubrique Actus ?
Etc.

Dans leur esprit, c’est du contenu. Ils pensent une vidéo comme un contenu. Certes, l’on comprend que la frontière n’est pas toujours aisée depuis la multiplication des réseaux, supports, médias, outils de présentation, entre autres.

Le format n’est pas le contenu

Or, le format, ce n’est pas le contenu. C’est l’habit du contenu, son support de transmission, sa forme, son vecteur.
Il est évidemment important et étroitement lié au contenu lui-même. Un contenu adapté au format ; ou inversement, un format adapté au contenu.

Il est vrai que les différents vecteurs ou médias (blogs, sites, réseaux) sont considérés comme des “plateformes de contenu”. On met souvent tout dans un même sac appelé “outils”.
Sur ces plateformes, on va publier des contenus certes, mais dans un format choisi parmi des dizaines.

Mettons que vous ayez choisi un format (article de blog par exemple) : quid du contenu, du message, du fond, du propos ?
Car la différence réside ici. J’entends souvent “tiens, je vais rajouter un contenu, genre une vidéo…”.

message-in-a-bottle-1694868_640Or, attention ! Ce n’est pas un contenu, mais bel et bien un format, ou encore un “contenant” (ce qui contient le contenu, par définition).
De plus, la démarche devrait parfois être l’inverse : commencez par cerner le contenu, ce que vous voulez dire ; puis choisissez l’outil de communication le plus adapté.

Parce que c’est bien joli de vouloir poster une vidéo en ligne, mais QU’EST-CE QU’ON MET DEDANS ? Si c’est une coquille vide sans intérêt, vous aurez perdu du temps et un budget.

Quelle est la différence ?

CONTENU

Le contenu est bien le MESSAGE. C’est ce que vous dites (fond). Et la façon dont vous le dites aussi (forme). Pour cela, tout dépend des profils auxquels vous vous adressez. Et de vos objectifs.
On parle de contenu de marque (brand content), de contenu d’entreprise. Le contenu est ce que vous exprimez et qui a une signification.
Dans tous les cas, vos contenus doivent être UTILES.

FORMAT

C’est le format choisi pour véhiculer votre message. Le type de contenu. Attention, format ici n’est pas dans le sens “taille”. La langue française regorge de synonymes dont chaque définition devrait être connue de tous pour pouvoir éviter des confusions et autres quiproquos.
C’est l’ASPECT du format = texte, visuel, audio ou un mixte.

Exemples :

  • photos
  • dessins
  • images animées (gif)
  • vidéos
  • podcast (avec transcription texte)
  • articles : tuto (how to), liste, conseil, actualité, interview en forme de questions-réponses, réflexion, avis, comparaison, statistiques, témoignage…
  • newsletters
  • infographies
  • dossiers : étude, guides, e-book, livre blanc…

Évidemment, un article de blog peut contenir du texte, mais aussi du visuel sous forme de photo, de picto ou même de vidéo… Les contenus digitaux dont devenus protéiformes.

 

doll-314345_960_720

Deuxième erreur fréquente

la confusion entre format et forme… On l’a vu, le format est le style de présentation. La forme du contenu proprement dite, quant à elle, est l’approche choisie.
Différence entre forme et nature.

Exemple : si vous choisissez un format texte, posté en tant qu’article sur une plateforme de contenu comme un blog : le message lui-même sera sous quelle forme ?
Une interview, un portrait, un reportage, une démonstration, une brève, un tutoriel, une liste, un sondage, un débat (interview croisée), etc. = le genre de texte (ou “type” de texte).
On parle de “genre journalistique”.
Ensuite, quelle tournure, quel style, quel ton ? (Ce qui nous ramène à une charte éditoriale…)

 

En réalité, nous voyons bien qu’il existe plusieurs niveaux de choix imbriqués autour de l’enjeu “contenu”.

 

La création d’un “contenu”, au sens large, recouvre de multiples aspects. Chaque aspect devant être choisi et traité au mieux, en matière de qualité. N’oubliez pas que tout est lié pour un même but.
La démarche consiste donc à suivre les étapes de réalisation sans brûler l’une d’elles et en faisant les bons choix du début à la fin.

Cela demande de prendre du temps, d’avoir une vision globale des choses, de cerner sa ou ses cible-s et surtout de se poser des questions tout au long du processus.
Par exemple :
– selon le message et l’enjeu de mon objectif (le return on invest), quel format est le plus approprié ?
– si je choisis une vidéo (assurez-vous d’avoir le budget), je choisis du dessin ou un film ? Et le contenu : narratif ? scénarisé ?
Etc.

Enfin, n’oubliez pas que la publication d’un contenu, si du moins vous avez une stratégie digitale établie, dépend du calendrier éditorial que vous aurez fixé. Sauf s’il s’agit d’une vidéo de présentation (produit, service, entreprise) intégrée dans votre page d’accueil de manière durable.

Goody

Quand le contenu n’est pas adapté au contenant…

via GIPHY

autres actus

partages
error: Content is protected !!
libero mattis dolor quis, efficitur. risus.