Activités digitales : Voilà! dans le rouge chez Orange

email-150454_960_720Ce jour, on apprend que Orange ayant repris Voilà, la fin de l’activité de cette plateforme de boîtes mails est proche. L’article en question parle de début janvier avant la fin des haricots, informant qu’il reste environ trois semaines aux possesseurs d’adresses email chez voila.fr pour faire le nécessaire.

Oh là là ! me dis-je. Il me semble que j’avais créé des adresses email il y a fort longtemps. Il va falloir que je mette le nez dedans, en commençant par retrouver à quoi elles ont servi et quid des mots de passe… Même si je m’attendais à cette nouvelle, compte tenu de ma veille informationnelle, je ne pensais pas que cela viendrait si vite. Orange parle du 12 janvier, date après laquelle, vous n’aurez plus que vos mouchoirs pour pleurer.

Néanmoins, comme on l’a souvent vu, la panique retombe quand ce type de date butoir est finalement reportée. Je me souviens des adresses en wanadoo.fr, qui fonctionnent encore avec Orange. Le temps de se retourner, en pleine période de fêtes, sachant que des centaines de milliers de particuliers ne sont pas au fait soit de cette information (pourtant sortie en mai 2015), soit de l’aspect technique, et qu’en plus, les jours passent à une allure vertigineuse, il semblera raisonnable pour ce fournisseur de laisser encore un peu de temps au temps.

Conserver bien vos données !

Lorsque je discute mot de passe avec des clients souhaitant par exemple que je leur crée un profil utilisateur ou simplement une nouvelle adresse email, ou que je gère leurs comptes sur les réseaux sociaux, je m’aperçois que la question de la sécurité est inconnue.

Ils utilisent presque toujours le même mot de passe, le plus souvent très facile à relier avec leur vie, leur lieu géographique, leur date de naissance, ou encore le nom de leur chien ou chat. Des données que l’on peut finir par trouver dans les traces qu’ils laissent en ligne…

Non seulement, ils vont utiliser le même, non seulement ils ne penseront jamais à le changer régulièrement, mais en plus – et c’est aussi là que le bât blesse –, ils ne vont pas nécessairement le noter…
C’est d’ailleurs pour cela qu’ils utilisent toujours le même, pour s’en souvenir facilement : “Vous vous rendez compte”, expliquent-ils, “comment ferais-je pour tous les mémoriser ? Je ne vais pas les noter !” Ils savent qu’ils jouent avec le feu, mais ils prennent le risque.

Pourtant, ON VOUS L’ASSURE, il vaut mieux différents mots de passe ! Et être or-ga-ni-sé pour tous les centraliser sur un fichier, à portée de clic, de main ou de doigt.

C’est ainsi que – pour en revenir au premier paragraphe concernant la mort de voila.fr – j’ai pu retrouver mes codes. Depuis le début, en effet, je maintiens actualisé un fichier qui recense absolument tous mes paramètres : adresses mail, comptes de blogs et de sites, comptes de réseaux sociaux, les comptes type “espace client” chez tout fournisseur, public ou privé, quel qu’il soit, e-boutiques comprises. Et bien sûr les mots de passe associés. Le tout par ordre alphabétique (du nom du site ou de la marque en premier). Cela tient sur… trois pages.

Heureusement, tous les comptes associés à des identifiants (login), et donc des mots de passe, que j’utilise très souvent sont en mode “se souvenir de moi” : plutôt pratique quand on sait que je dois avoir une quinzaine de comptes Twitter… Toutefois, je m’aperçois que je finis par connaître mes codes, à force. Par exemple, concernant l’accès à un tableau de bord WordPress, là encore, pas question de laisser le fameux wp-admin, premier chemin vers le login. Donc encore un mot à créer (voire un bout de phrase), à se souvenir… à noter, à garder précieusement et à l’abri.

Détail important : ce fichier ne peut être ouvert que par moi. Il est sur deux clés USB dont je garde l’une d’elle pour un membre de ma famille au cas où il m’arriverait quelque chose. On n’y pense guère, mais là aussi, si vous disparaissez, la personne qui va gérer votre ordi aura besoin d’un ou plusieurs mots de passe, à commencer par celui qui conduit à votre cession de bureau…

“Voilà” : du boudin sur la “pomme” à Noël

800px-Boudin_de_Saint-Romain_accompagné_de_pommes_caraméliséesDonc, comme je n’ai pas un mot de passe qui ressemble à un autre, heureusement que je garde tout : c’est ainsi qu’en tapant “voila” dans la fenêtre de recherche du fichier, j’ai retrouvé au moins cinq anciennes adresses email (et leur mot de passe) que je n’utilise pas. Je me souviens les avoir créer pour les relier à de vieux blogs. Quand je dis “vieux”, cela remonte entre cinq et dix ans.

Bref, des paramètres poussiéreux dont je dois retrouver la trace et l’usage en me reconnectant à ces vieux blogs et comptes Twitter, en gérant le contenu de ces adresses mails et si besoin en les rapatriant dans une boîte actuelle en activité. Le tout, dans les trois semaines. De beaux week-ends en perspective !…

Nonobstant le fait que je découvre que deux ou trois de mes anciens clients utilisent toujours une adresse chez Voila.fr : consciencieuse, je dois les contacter pour les avertir de faire attention et de changer carrément de fournisseur. Une adresse Gmail par exemple est gratuite, facile à créer et on peut y importer ce que l’on veut. Je sais déjà qu’ils vont me demander de gérer cela pour eux car la plupart des particuliers n’ont ni le temps ni l’habitude d’utiliser ces outils digitaux du moins, leur aspect technique.

Ainsi, je me prépare à les entendre m’appeler au secours en me disant qu’ils ne savent pas ce qu’ils ont fait de leur mot de passe. En fait, il est assez courant de constater une sorte de dilettantisme face à leurs données digitales (est-ce parce que tout ce virtuel fait penser que cela est invisible donc que cela ne paraît pas exister, donc qu’il n’y a pas danger ?).

Cette anecdote montre combien il s’agit d’être organisé et d’actualiser ses données au fur et à mesure. Au final, on perd beaucoup moins de temps et en plus, pas besoin de mouchoir pour pleurer.
Alors un conseil : revoyez vos mots de passe, centralisez vos paramètres, actualisez-les et gardez-les sous le coude, sans risque de les perdre, et sans que quelqu’un puisse tomber sur votre fichier et l’ouvrir ! Vous passerez des Fêtes sans embûches. 😉

autres actus

partages
error: Content is protected !!
pulvinar elementum dolor Praesent libero. non nec facilisis mi, Donec sed